Quand avons-nous perdu notre ambition ?

Mes parents m’ont appris une règle simple : si l’on souhaite quelque chose, matériel ou pas, il faut travailler dur pour l’obtenir. Que ce soit une nouvelle paire de baskets ou l’amitié et la confiance d’une personne, rien ne tombe du ciel. Cela était presque un dogme pour les personnes de ma génération.

Néanmoins, nous constatons aujourd’hui que notre société alimente et sollicite toujours plus d’envies (un téléphone dernier cri ou un voyage en sac à dos de déconnexion autour du monde), et en parallèle, nous incite à renoncer à nos ambitions et nos efforts. Mais sans ambition, qui va payer pour tous ces souhaits ?

Nous vivons dans un monde où l’ambition est un terme dont la connotation devient petit à petit négative et qui tend vers l’arrogance, le manque d’élégance, de respect et de savoir-vivre. En somme, travailler moins tout en souhaitant garder le même niveau de vie. Un idéal tend à désirer des semaines de travail comptant moins d’heures qu’auparavant, sublimer les week-ends et détester les lundis. Travailler dur pour réaliser un projet professionnel, façonner le monde, ou laisser une trace derrière soi en travaillant d’arrache-pied semble presque mal vu.

L’ambition est un moteur important de la croissance et du développement personnel. Personne ne peut réussir sans une bonne dose d’ambition saine. C’est l’ambition qui nous permet de prendre notre destin en main : les personnes ambitieuses savent où elles vont et ce qu’elles doivent faire pour y parvenir, même si cela implique des sacrifices.

Contrairement à une idée reçue, il ne s’agit pas forcément d’argent ou d’ascension professionnelle. L’ambition peut se concrétiser par le choix d’avoir un moindre salaire mais avec la satisfaction inestimable d’avoir trouvé le métier ou l’environnement qui nous convient réellement.

Mais c’est justement là où se situe ce problème. L’ambition et le désir doivent aller de pair, tout comme les droits et les devoirs, les efforts et les résultats.

teammember mail bkg
GANCI PARTNERS FÊTE 10 ANS D’EXCELLENCE
DANS L’EXECUTIVE SEARCH EN SUISSE
Cher·ère·s client·e·s, partenaires, ami·e·s, 2012-2022, 10 ans déjà Ganci Partners a 10 ans. J’en suis heureux et je souhaite le…
Et à la fin…. La négociation salariale
Imaginez que vous en êtes au deuxième et dernier tour d’un processus de recrutement. Jusqu’ici, tout vous convient : le…
Le piège du télétravail à long terme
Le développement technologique et la connectivité numérique posent la question : avons-nous vraiment besoin d’être ensemble, dans un bureau, pour…
Les limites de la numérisation
La numérisation et la pénurie de talents sont deux tendances actuelles qui, par nature, affectent fortement le secteur de l’Executive…
Déjeuner avec Nicolas Durand,
Co-fondateur et CEO d’Abionic
Ganci Partners a lancé en 2018 une série de déjeuners-interviews avec des dirigeantes et dirigeants d’entreprises locales, concept que nous…
Le chasseur chassé
Pour quiconque s’intéresse aux entretiens de recrutement, il est une évidence que l’auto-description de leur personnalité par des candidates et…
Ganci Partners – CEO Dinner Genève le 5 mai 2022 avec Monsieur Denis Berdoz
Attachés à jouer un rôle au sein de la communauté locale, au-delà de notre activité première de recrutement de cadres…
Vers une Grande Démission en Suisse ?
Selon le bureau américain des statistiques du travail, en 2021, plus de 48 millions d’Américaines et d’Américains ont volontairement quitté…
Plaisir et Sens
Les personnes que nous côtoyons quotidiennement, que l’initiative de la prise de contact vienne d’elles ou de nous dans une…
Ganci Partners – Board Breakfast Lausanne le 24 mars 2022 avec Madame Brigitte Rorive Feytmans
En dehors de notre activité principale de recherche de dirigeant∙e∙s, chez Ganci Partners, nous nous attachons à favoriser les échanges…
© Tous droits réservés Ganci Partners    |    

This website is protected by reCAPTCHA and Google | Privacy | Terms

Design par benben.ch