Le mythe du « step back » professionnel

Vous approchez de la cinquantaine ou avez dépassé le cap. Vous faites une belle carrière, vous avez bâti votre maison, consolidé votre patrimoine en vue de la retraite et vos enfants commencent à quitter le foyer familial pour commencer leur vie académique ou professionnelle. Vos priorités évoluent : vous relativisez, par sagesse selon vous, concernant la course à une position plus prestigieuse, une rémunération plus alléchante ou une équipe de collaborateurs plus étendue. Vous souhaitez profiter davantage d’un temps dont la finitude vous apparaît comme toujours plus évidente.

Du coup, pourquoi ne pas faire un pas en arrière, un « step back », dans votre vie professionnelle tout en restant actif (il faut quand même payer les factures et la mise sur rail de la prochaine génération) ? Pas question néanmoins de le faire dans l’entreprise dans laquelle vous vous êtes construit : se faire diriger par des personnes aujourd’hui subalternes, impensable ! Un nouvel employeur bénéficierait de vos 25 ans d’expérience professionnelle contre un salaire raisonnable en regard de vos compétences. Une situation « gagnant-gagnant », une vraie évidence.

Cependant, le « step back » professionnel, qui se produit lorsqu’une personne expérimentée accepte, pour différentes raisons, une position sous-qualifiée (et un salaire en conséquence), tient plus souvent du mythe que de la réalité.

Alors pourquoi ce rêve est-il souvent difficilement accessible ? Voici ce qu’en disent les professionnels :

Malgré ce qu’en dit la littérature et la bonne pratique, un manager est déstabilisé à l’idée d’avoir dans son équipe un collaborateur plus compétent que lui, pouvant lui faire de l’ombre, le contredire, le remplacer.
Il y a la croyance, pas injustifiée, qu’une personne ayant eu des responsabilités, y compris stratégiques, puisse être avec le temps frustrée d’exécuter des tâches plus simples.
La direction se posera toujours des questions quant à la réelle envie et disponibilité de « mettre la main à la pâte », d’aller dans l’opérationnel si nécessaire.
Les entreprises préfèrent employer des personne ayant « faim », qui souhaitent avancer et, pour cela, s’investir avec énergie et enthousiasme.
Finalement, dans un système qui nous pousse vers le « toujours plus », on développe une méfiance instinctive vers ceux qui ne souhaitent pas jouer le jeu.
La bonne nouvelle est que ce n’est pas impossible malgré les obstacles. Nous sommes témoins d’excellents exemples qui démontrent le contraire, en particulier dans des fonctions qui valorisent l’expérience comme l’ingénierie, la production spécialisée, la construction, ou encore la médecine. C’est votre persévérance, votre attitude, votre expertise et la qualité des relations tissées avec votre réseau qui vous permettront de surmonter ces obstacles.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
teammember mail bkg
Les relations familiales en entreprise : raison et sentiments
Nous n’avons de cesse de faire passer le message, et qui n’est pas notre exclusivité, l’attitude, le comportement, et les…
Comment être sincère avec soi-même
Nous les avons toutes et tous dans nos cercles professionnels et personnels. On les apprécie pour qui elles sont, avec…
Ganci Partners – HR Dinner à Berne le 15 septembre avec Madame Sonia Carril
L’une des missions de Ganci Partners est d’offrir aux membres de notre réseau une plateforme d’échanges. Afin de remplir ce…
Ganci Partners – Board Dinner Berne le 2 septembre 2021 avec Madame Marta Kwiatkowski
L’une des missions de Ganci Partners est d’offrir aux membres de notre réseau une plateforme de discussion. Afin de remplir…
Je suis actuellement absent du bureau…
Vous avez rayé toutes les tâches de votre « to do list » et vidé votre boîte de réception. Il ne vous…
CEO visionnaire ou roitelet destructeur
Le titre peut faire sourire, ou grincer des dents, c’est selon. Il s’agit de revenir sur un thème maintes fois…
Ganci Partners – CEO Dinner à Zurich avec Monsieur Markus Gfeller
L’une des idées de Ganci Partners est de réunir des personnalités charismatiques provenant de différents secteurs afin de promouvoir les…
Ganci Partner – CEO Dinner à Genève avec Madame Chabi Nouri
Attaché à jouer un rôle fédérateur au sein de la communauté des leaders d’entreprises, le cabinet Ganci Partners promeut et…
Ganci Partners – Board Presidents Dinner avec Madame Karin Perraudin, Présidente du Conseil d’Administration du Groupe Mutuel
Attachés à jouer un rôle au sein de la communauté locale au-delà de notre activité première de recrutement de cadres…
L’EXECUTIVE SEARCH: LA RESPONSABILITÉ DE DÉCIDER QUI DÉCIDERA
« Chasseur de têtes », quelle horrible expression ! A plusieurs reprises, je me suis retrouvé à devoir expliquer à des personnes fraîchement…
© Tous droits réservés Ganci Partners    |    

This website is protected by reCAPTCHA and Google | Privacy | Terms

Design par benben.ch