L’art et la manière de donner son congé

Cela vous arrivera plusieurs fois au long de votre carrière : annoncer votre départ. Quelle que soit la raison de la démission, le (non-)respect de certaines règles peut avoir des conséquences bien après avoir quitté votre employeur.

Une vie professionnelle est longue et il est probable que vous recroiserez un jour votre ancien patron ou vos anciens collègues. Un départ en bons termes est donc primordial et fait partie à part entière d’une gestion de carrière intelligente. Les raisons invoquées pour la démission et les mois, semaines et jours qui suivent, jusqu’au dernier, sont un moment délicat à gérer, pour les deux parties d’ailleurs. La façon dont vous terminez une relation professionnelle est un indicateur très important pour un futur recruteur, qu’il soit interne ou externe à l’entreprise.

Si le parcours dans l’entreprise a été grosso modo serein, l’annonce du départ devrait porter avant tout sur la volonté d’avancer, sur les opportunités « que l’on ne peut pas refuser » qui se présentent à vous. Et si le parcours a été chaotique… c’est le même discours et c’est encore plus important ! Une personne équilibrée, fiable, digne de confiance, professionnelle somme toute, ne tombe pas dans le piège de l’accusation de son futur ancien employeur. Dans une situation standard, s’il en existe, votre annonce de départ est vécue comme quelque chose de normal, une fin de parcours.

Notre expérience, basée sur des milliers d’entretiens menés chaque année par tous nos consultants, démontre qu’un excellent professionnel qui quitte son employeur selon les règles reçoit toujours d’excellentes références, très utiles pour consolider son dossier de candidature.

Il existe pourtant une injustice dans ce système. D’un côté, un employé compétent et digne de confiance le reste jusqu’au dernier jour aux yeux de son employeur. Même s’il s’agit d’un licenciement ! Cet employé « modèle » travaillera jusqu’au dernier jour de son délai de préavis, et l’on ne s’attendra pas à moins. Et l’employeur pourra compter sur l’efficacité de son futur ex-employé : il bouclera les dossiers et prendra le soin de transmettre son savoir-faire à son successeur.

De l’autre côté, nous observons qu’un employé aux performances défaillantes annonçant une démission est plus facilement et rapidement libéré de ses obligations professionnelles, car l’employeur n’a fondamentalement pas suffisamment confiance en sa capacité à mener à bien les derniers mois. Il est donc décevant de constater que, à part quelques exceptions, ce sont les moins bons éléments qui bénéficient d’un congé payé (garden leave), alors que les meilleurs collaborateurs sont gardés jusqu’au dernier jour.

Nos choix influencent notre avenir tout comme la façon dont nous les mettons en œuvre. Il n’y a que des bénéfices à quitter son entreprise dans les règles de l’art. Partir en bons termes sera nettement plus favorable sur la durée que de profiter de cette occasion pour régler ses comptes.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
teammember mail bkg
Les relations familiales en entreprise : raison et sentiments
Nous n’avons de cesse de faire passer le message, et qui n’est pas notre exclusivité, l’attitude, le comportement, et les…
Comment être sincère avec soi-même
Nous les avons toutes et tous dans nos cercles professionnels et personnels. On les apprécie pour qui elles sont, avec…
Ganci Partners – HR Dinner à Berne le 15 septembre avec Madame Sonia Carril
L’une des missions de Ganci Partners est d’offrir aux membres de notre réseau une plateforme d’échanges. Afin de remplir ce…
Ganci Partners – Board Dinner Berne le 2 septembre 2021 avec Madame Marta Kwiatkowski
L’une des missions de Ganci Partners est d’offrir aux membres de notre réseau une plateforme de discussion. Afin de remplir…
Je suis actuellement absent du bureau…
Vous avez rayé toutes les tâches de votre « to do list » et vidé votre boîte de réception. Il ne vous…
CEO visionnaire ou roitelet destructeur
Le titre peut faire sourire, ou grincer des dents, c’est selon. Il s’agit de revenir sur un thème maintes fois…
Ganci Partners – CEO Dinner à Zurich avec Monsieur Markus Gfeller
L’une des idées de Ganci Partners est de réunir des personnalités charismatiques provenant de différents secteurs afin de promouvoir les…
Ganci Partner – CEO Dinner à Genève avec Madame Chabi Nouri
Attaché à jouer un rôle fédérateur au sein de la communauté des leaders d’entreprises, le cabinet Ganci Partners promeut et…
Ganci Partners – Board Presidents Dinner avec Madame Karin Perraudin, Présidente du Conseil d’Administration du Groupe Mutuel
Attachés à jouer un rôle au sein de la communauté locale au-delà de notre activité première de recrutement de cadres…
L’EXECUTIVE SEARCH: LA RESPONSABILITÉ DE DÉCIDER QUI DÉCIDERA
« Chasseur de têtes », quelle horrible expression ! A plusieurs reprises, je me suis retrouvé à devoir expliquer à des personnes fraîchement…
© Tous droits réservés Ganci Partners    |    

This website is protected by reCAPTCHA and Google | Privacy | Terms

Design par benben.ch