La question de la question (ou comment démontrer ses qualités sans les mentionner)

« Votre candidat était bien, bon parcours, mais nous n’allons pas poursuivre la discussion, d’ailleurs il n’a posé aucune question ». Voici le retour trop fréquent que nous entendons de la part de nos clients après un entretien avec l’un de nos candidats. Et dans ce cas, nous sommes très déçus et même fâchés. D’abord pour le candidat qui, parce que nous l’avons envoyé chez notre client, était un bon candidat avec les compétences, l’expérience et la personnalité requises pour le poste à pourvoir. Il a donc raté une belle opportunité. Pour nous ensuite parce que nous préparons nos candidats aux entretiens et leur expliquons avec moult exemples l’importance de poser des questions.

Reprenons. Le client a mentionné dans son retour « (…) il n’a pas posé de questions (…) » et en a déduit, plus ou moins consciemment, de nombreux éléments à propos du candidat. Pourquoi la question est-elle si importante ? La question pendant les entretiens sert de nombreux objectifs. D’abord elle démontre que vous, le candidat, êtes préparé à l’entretien, que vous avez réfléchi à l’entreprise, au poste, à l’environnement, aux collègues.

Il y a ensuite la démonstration de l’intérêt et de la curiosité non seulement pour l’entreprise et le poste, mais aussi pour la personne en face : les questions peuvent être plus personnelles (par exemple : « qu’est-ce que vous aimez, Madame l’intervieweur, dans votre entreprise ? »). La curiosité est un élément fondamental du progrès, c’est grâce à elle que l’être humain, bon an mal an, a atteint son stade de développement. La curiosité engendre des recherches, des réponses, et de nouvelles questions. C’est littéralement ce qui fait avancer le monde. Elle démontre la soif d’apprendre.

La question démontre le processus de réflexion d’un candidat : il est une personne qui veut des données avant de prendre une décision. Aimeriez-vous un collaborateur qui prend des décisions sans se renseigner auparavant ? Il lui faut des données, des faits et fort de ceci, il pourra avancer.

La question est un signe d’humilité, une démonstration que je ne sais pas mais que je souhaite savoir, c’est Socrate sans la philosophie : « Tout ce que je sais, c’est que je ne sais rien ». D’un point de vue de la personnalité, c’est un signe certain que la personne, si elle en dirige d’autres, sera à l’écoute et ne prendra pas de décision arbitraire.

La question fait réfléchir l’interlocuteur. Il doit réfléchir à la réponse, justifier sa réponse et ses affirmations : c’est donc un exercice utile de mise en cause de ses croyances ou préjugés, deux éléments fondamentaux dans la conduite d’entreprise.

Bien entendu, on peut exagérer aussi : l’important pour le questionneur est d’écouter la réponse, ce qui n’est pas toujours le cas.

Le questionnement et sa qualité sont donc des fenêtres essentielles dans la connaissance de quelqu’un et un reflet de son intelligence et de sa capacité à traiter de l’information.

Que préférez-vous, quelqu’un qui affirme être ouvert, intéressé et curieux ou une personne qui n’affirme rien mais qui pose des questions et démontre donc pratiquement et concrètement posséder ces qualités ?

PS : il y a certaines questions qu’on ne pose pas, surtout au premier entretien, et elles concernent les conditions contractuelles.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
teammember mail bkg
Les relations familiales en entreprise : raison et sentiments
Nous n’avons de cesse de faire passer le message, et qui n’est pas notre exclusivité, l’attitude, le comportement, et les…
Comment être sincère avec soi-même
Nous les avons toutes et tous dans nos cercles professionnels et personnels. On les apprécie pour qui elles sont, avec…
Ganci Partners – HR Dinner à Berne le 15 septembre avec Madame Sonia Carril
L’une des missions de Ganci Partners est d’offrir aux membres de notre réseau une plateforme d’échanges. Afin de remplir ce…
Ganci Partners – Board Dinner Berne le 2 septembre 2021 avec Madame Marta Kwiatkowski
L’une des missions de Ganci Partners est d’offrir aux membres de notre réseau une plateforme de discussion. Afin de remplir…
Je suis actuellement absent du bureau…
Vous avez rayé toutes les tâches de votre « to do list » et vidé votre boîte de réception. Il ne vous…
CEO visionnaire ou roitelet destructeur
Le titre peut faire sourire, ou grincer des dents, c’est selon. Il s’agit de revenir sur un thème maintes fois…
Ganci Partners – CEO Dinner à Zurich avec Monsieur Markus Gfeller
L’une des idées de Ganci Partners est de réunir des personnalités charismatiques provenant de différents secteurs afin de promouvoir les…
Ganci Partner – CEO Dinner à Genève avec Madame Chabi Nouri
Attaché à jouer un rôle fédérateur au sein de la communauté des leaders d’entreprises, le cabinet Ganci Partners promeut et…
Ganci Partners – Board Presidents Dinner avec Madame Karin Perraudin, Présidente du Conseil d’Administration du Groupe Mutuel
Attachés à jouer un rôle au sein de la communauté locale au-delà de notre activité première de recrutement de cadres…
L’EXECUTIVE SEARCH: LA RESPONSABILITÉ DE DÉCIDER QUI DÉCIDERA
« Chasseur de têtes », quelle horrible expression ! A plusieurs reprises, je me suis retrouvé à devoir expliquer à des personnes fraîchement…
© Tous droits réservés Ganci Partners    |    

This website is protected by reCAPTCHA and Google | Privacy | Terms

Design par benben.ch