La leçon du chat

Fier maître de trois magnifiques chats de gouttière, je me surprends souvent à les observer et les admirer dans leur élégance et leur agilité. Des qualités qui sont utiles à chacun de nous aussi dans nos vies professionnelles.

Notre métier de conseillers en recherche de cadres nous permet de cerner les comportements vertueux nécessaires qui, comme c’est le cas pour les chats, permettent de retomber sur ses pieds :

1.      Une réputation solide. L’informalité et la facilité des communications (liées aussi aux réseaux sociaux) permettent la mise en relation avec chacun ou presque. Votre réputation vous suivra à Lausanne, Luanda ou Los Angeles. Près de chez nous, se cacher derrière la loi sur la protection des données, le code des obligations et le consentement obligatoire du candidat dans la prise de références est une illusion juridique déconnectée de la réalité. Les professionnels sont connectés par des associations, des liens d’amitié et de confiance réciproques. Soyez sûrs que rien ni personne ne les empêchera de prendre des renseignements sur vous.

2.      Un produit à haute valeur ajoutée. Quels que soient vos profession, métier ou talent, veillez à être considéré comme un expert dans votre domaine, capable de générer de la valeur pour votre organisation. D’autant plus si votre activité est proche du terrain et contribue directement à la génération de chiffre d’affaires. Ce qui nous permet une petite digression : nous accompagnons une centaine de cadres par année dans leur transition professionnelle. Et la moitié d’entre eux sont des professionnels de la vente, une activité parfois peu valorisée mais essentielle dans toute organisation : toute organisation (même les fondations !) se doivent de générer de l’argent.

3.      Rester en contrôle de, et en phase avec, la technologie. L’évolution technologique est inévitable ainsi que son intégration, bon gré mal gré, dans notre quotidien. Néanmoins, le choix de son utilisation, de la place que nous lui donnons, sont des choix personnels. Et nous devons nous poser la question de ce que nous sacrifions en termes de temps de qualité avec les autres. A l’inverse, nous nous devons de rester à la page pour ne pas se laisser dépasser, en particulier les plus « seniors » d’entre nous qui trop souvent courent le risque d’être « satellisés ».

4.      Rester connectés aux autres avec authenticité et bienveillance. Partager, donner, aider, soutenir et supporter, c’est faire preuve de générosité.  Ces actions font partie de l’état d’esprit et l’hygiène de vie de chaque citoyen qui se respecte.  En revanche, créer des connexions uniquement pour répondre à un besoin ponctuel, tel que chercher un emploi ou des clients, est souvent un signe de myopie et de manque de vision à long terme. Au sein d’une association, j’ai vu apparaître et disparaître des membres en fonction de leur degré de besoin : ils venaient quand ça allait mal pour eux et disparaissaient quand ça allait bien. L’opportunisme n’a jamais été parmi les qualités les plus appréciées.

5.      La règles des 4 piliers. La vie de la plupart d’entre nous s’appuie sur une vie associative, une vie professionnelle, une vie personnelle, et pour ceux qui ont cette chance, de famille et de couple. Les circonstances de la vie peuvent déstabiliser l’un ou plusieurs de ces piliers. Si nous avons de bons supports, momentanément deux piliers, voire même un seul, peuvent nous aider à supporter des moments difficiles. Une autre façon de retomber sur ses pattes !

Entraînez-vous à ces exercices de souplesse !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
teammember mail bkg
Les relations familiales en entreprise : raison et sentiments
Nous n’avons de cesse de faire passer le message, et qui n’est pas notre exclusivité, l’attitude, le comportement, et les…
Comment être sincère avec soi-même
Nous les avons toutes et tous dans nos cercles professionnels et personnels. On les apprécie pour qui elles sont, avec…
Ganci Partners – HR Dinner à Berne le 15 septembre avec Madame Sonia Carril
L’une des missions de Ganci Partners est d’offrir aux membres de notre réseau une plateforme d’échanges. Afin de remplir ce…
Ganci Partners – Board Dinner Berne le 2 septembre 2021 avec Madame Marta Kwiatkowski
L’une des missions de Ganci Partners est d’offrir aux membres de notre réseau une plateforme de discussion. Afin de remplir…
Je suis actuellement absent du bureau…
Vous avez rayé toutes les tâches de votre « to do list » et vidé votre boîte de réception. Il ne vous…
CEO visionnaire ou roitelet destructeur
Le titre peut faire sourire, ou grincer des dents, c’est selon. Il s’agit de revenir sur un thème maintes fois…
Ganci Partners – CEO Dinner à Zurich avec Monsieur Markus Gfeller
L’une des idées de Ganci Partners est de réunir des personnalités charismatiques provenant de différents secteurs afin de promouvoir les…
Ganci Partner – CEO Dinner à Genève avec Madame Chabi Nouri
Attaché à jouer un rôle fédérateur au sein de la communauté des leaders d’entreprises, le cabinet Ganci Partners promeut et…
Ganci Partners – Board Presidents Dinner avec Madame Karin Perraudin, Présidente du Conseil d’Administration du Groupe Mutuel
Attachés à jouer un rôle au sein de la communauté locale au-delà de notre activité première de recrutement de cadres…
L’EXECUTIVE SEARCH: LA RESPONSABILITÉ DE DÉCIDER QUI DÉCIDERA
« Chasseur de têtes », quelle horrible expression ! A plusieurs reprises, je me suis retrouvé à devoir expliquer à des personnes fraîchement…
© Tous droits réservés Ganci Partners    |    

This website is protected by reCAPTCHA and Google | Privacy | Terms

Design par benben.ch